Le MAG

vacances

Par

Profiter de ses vacances en Savoie Mont-Blanc, c’est skier et mettre son corps à rude épreuve. On sait tous que le grand air ça creuse et qu’un supplément d’énergie se faire ressentir. Un repas convivial et chaleureux partagé entre amis ou en famille autour d’un plat savoyard est le bienvenu pour repartir sur les pistes ! Alors, si vous en avez assez de manger de la Raclette en station, nous vous invitons à découvrir notre top 10 des meilleures spécialités savoyardes, toutes plus délicieuses les unes que les autres ! Et nous sommes persuadés que vous n’en connaissez pas la moitié !

 


LE BERTHOUD


« Fleuron de la gastronomie savoyarde » dixit le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, et labellisé « spécialité traditionnelle garantie », le Berthoud a été élaboré en Haute-Savoie au début du 20ème siècle dans le Chablais. Mais attention ! Préparé avec des ingrédients AOP; fromage d’Abondance, vin de Savoie, porto, ail et poivre, le Berthoud doit être servi chaud et fondant dans une coupelle en porcelaine car ses propriétés gustatives en dépendent.

Dégustez-le dans la jolie station de Chatel en Haute-Savoie.

©chatel.com

  • Piscine
  • - Club Enfants
  • - Espace bien être
  • - Jacuzzi

location vacances : 4 pers.

7 nuits du 17/12 au 24/12

Le meilleur prix !

1759

 


LA TARTIFLETTE


Star des spécialités savoyardes, la tartiflette n’est plus à présenter ! Elle était à l’origine un plat rustique de Haute Savoie à base de pommes de terre et de restes de fromages. Aujourd’hui elle se prépare avec lardons, pommes de terre, vin blanc et reblochon, le tout gratiné au four. Pas de vacances à la montagne sans la déguster !

 


LA FONDUE


Le saviez-vous ? La fondue aurait la double origine Suisse et Savoyarde ! Mais rien n’est moins sûr car conçue dans des alpages isolés on ne sait ni dater son origine ni attribuer sa géographie. Peu importe, elle est aujourd’hui une recette traditionnelle savoyarde à base de fromage fondu et de vin blanc dans lesquels on trempe avec convivialité des morceaux de pain. Et pour qu’elle soit la meilleure possible, nous vous recommandons de la préparer avec 4 fromages issus de Savoie Mont-Blanc : le Beaufort, le gruyère de Savoie, l'emmental de Savoie et le fromage d’Abondance. Miam, miam…

 

 


LE GRATIN DE CROZETS


Le crozet est un petit carré de pâte à base de farine de sarrazin dont l’origine remonte au 17ème siècle dans la vallée de la Tarentaise. Depuis, le gratin de crozet est devenu une spécialité savoyarde qui se cuisine avec du fromage de Savoie et souvent accompagné de charcuterie. Un bon compromis entre la raclette et la coquillette-beurre ;-))

 

 


LES DIOTS


Les diots sont des saucisses de porc marinées dans du vin de Savoie. « Diot » en dialecte savoyard signifie petite saucisse. C’est un plat traditionnel savoyard qui tient au corps car souvent accompagné de pommes de terre et fromages gratinés. Uniquement pour les grosses faims ou les grands sportifs !

 


LE FARCEMENT


Le farcement trouve son origine dans le mode de vie des paysans savoyards de l’époque. Les habitations, lieux de culte et terrains agricoles étaient tous très éloignés ce qui permettait au plat de cuire 5h au four sans s’en préoccuper. Le farcement se présente sous la forme d’un gâteau et peut être sucré ou salé. Les ingrédients de base sont les pommes de terre, le lard fumé, les fruits secs, la farine et les œufs. Peu de restaurant le serve mais si vous faites connaissance de savoyards pendant votre séjour n’hésitez pas à leur demander de vous le cuisiner car c’est un plat typiquement familial.

 

 


LE MATAFAN


Le matafan est une galette de pommes de terre salée ou sucrée. Elle tire son origine des alpages où les paysans la préparaient avec des ingrédients toujours disponibles : œufs, lait et farine. D’où la provenance du mot en patois savoyard « mater la faim ». Le matafan reste aujourd’hui une spécialité savoyarde souvent préparée dans une version sucrée avec des pommes.

 

 


LE GATEAU DE SAVOIE


Comme son nom l’indique, ce dessert traditionnel a été conçu en Savoie à Chambery en 1358. Il a pour particularité d’avoir une texture très légère grâce à sa préparation de jaunes d’œufs battus longtemps avec le sucre, auxquels on ajoute les blancs d’œufs et la farine. Sa réputation a dépassé ses frontières originelles mais c’est en Savoie que vous dégusterez les meilleurs.

 

 


LA BUGNE SAVOYARDE


Eh oui cette pâtisserie provient originellement du Duché de Savoie et fait bien partie des spécialités savoyardes. La bugne s’apparente au beignet car comme lui elle frit dans l’huile et est préparée avec de la farine, du beurre et des œufs. On la retrouve aujourd’hui dans la région lyonnaise mais la bugne reste un incontournable de la cuisine savoyarde.

 

 


LE GENEPI


Parmi les alcools, c’est bien connu la liqueur de génépi est la star inconditionnelle des montagnes puisqu’elle est issue de plantes qui poussent à 2000-3000 mètres d’altitude. Son origine remonte au Moyen-Âge mais sa commercialisation débute au 19ème siècle avec les distilleries implantées dans les montagnes de Savoie. Le génépi est un bon remède pour réchauffer les corps et les esprits après le ski. À consommer bien-sûr avec modération.

Crédit Photo :©750g.com